APPEL À CANDIDATURE : Bourses de Stage pour des Mémoires d’Excellence en IA

Présentation

L’Intelligence Artificielle (IA) porte de grandes promesses en termes de contributions au développement des nations. Malheureusement, à ce jour, la littérature académique et les produits sur le marché offrent majoritairement une perspective du monde qui est celle des grandes universités des pays très avancés ou celle des géants de l’industrie numérique. De fait le potentiel réel de l’IA pour relever les défis dans les pays les moins avancés n’est pas encore pleinement démontré et exploité.

Les exemples anecdotiques de l’usage de l’IA pour le développement (IAPD) sont largement diffusés et contribuent en effet à créer une théorie générale sur le besoin du développement de l’IAPD.

Néanmoins, en pratique, si « l’intelligence artificielle peut faire avancer les choses », la recherche en Afrique francophone manque des ressources nécessaires pour :

  • » Analyser, évaluer et contribuer à l’état de l’art de la recherche fondamentale en IA, avec une perspective locale africaine ;
  • » Raisonner de manière holistique sur la mise en œuvre et le déploiement de modèles d’IA dans des applications concrètes contextualisées ;
  • » Démultiplier les compétences (en considérant les couches sociales les moins représentées, notamment la question du genre) pour dynamiser l’industrie locale de l’IA ;
  • » Démontrer de manière systématique les risques de l’IA afin d’informer les pouvoirs publics et la société civile sur les insuffisances des régulations locales.
  1.  

Le Burkina Faso (et l’Afrique francophone en général) ne pourra surmonter de manière durable et profonde ces défis qu’à travers la mise en place d’une équipe interdisciplinaire où chaque membre apporte une perspective différente du problème.

Initie par l’Université Virtuelle du Burkina Faso, le Centre d’excellence interdisciplinaire en intelligence artificielle pour le développement (CITADEL) ambitionne de relever ce défi en offrant un cadre de rencontre et d’échanges entre les experts métiers, les politiques, les entrepreneurs et les chercheurs du Burkina (et de la sous-région) en quête d’un environnement favorable pour mener des recherches de haute qualité et compétitives au niveau mondial, qui sont directement applicables sur le terrain pour résoudre des problèmes du quotidien des Burkinabè voire des africains.

 

Objectifs

L’objectif principal du Programme de Bourses de Master d’Excellence en Intelligence Artificielle est d’accompagner les travaux de mémoire des étudiants en fin de cycle dans les universités du Burkina Faso vers la production d’un mémoire de qualité.

Pour ce faire, les objectifs spécifiques sont :

    • » Encourager les meilleurs étudiants à choisir des thématiques liées à l’IA ;
    • » Renforcer la recherche en IA à travers l’identification de thèmes pertinents et la réalisation d’expérimentations locales ;
    • » Assurer la disponibilité de l’étudiant durant le stage de fin d’étude pour se consacrer à ses travaux ;
    • » Soutenir les interactions entre les chercheurs et les praticiens en matière de développement d’outils, approches ou expérimentations liées à l’IA.

Critères d’éligibilités

Ce programme est réservé aux candidat.e.s de toute nationalité évoluant au sein d’une Université au Burkina Faso ou dans la sous-région d’Afrique francophone.

Le candidat.e doit être en deuxième année de Master dans une filière pertinente pour le thème de recherche présenté.

Aucune limite d’âge n’est précisée.

 

Sélection des boursiers

Les dossiers des candidats qui respects les critères d’éligibilité sont transmis à un jury qui délibère et sélectionne les boursiers.

 

Encadrement

Le boursier sera encadré par un encadreur issu de l’Université d’origine de l’étudiant.

Le leader à CITADEL de l’axe stratégique dont portera le thème de stage pourra être sollicité pour participer à l’encadrement des travaux.

Un expert métier sera également à disposition pour clarifier les questions liées au métier et soutenir l’accès aux données.

 

Avantages

  • Une initiation à l’écriture scientifique ;
  • Un encadrement rigoureux et soutenu ;
  • Un accès facile au métier ;
  • Une prime de bourse de 100 000 f/mois durant la période de leurs bourse.

Date limite d'inscription 05 Février 2022

Post a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.